INFORMATIONS FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES:

Transport des victimes de violences conjugales / Maison des femmes

affiche violences faites aux femmes
1) Transport des victimes de violences conjugales (« Bons taxi »)
Le 1er aout 2018, la Préfète des Hautes-Alpes a signé avec le le Président du Syndicat départemental des artisans taxi des Hautes-Alpes, et le Président de l’Association pour la promotion des actions sociales et éducatives (APPASE) une convention de partenariat relative à la prise en charge d’un transport par taxi des victimes de violences conjugales de l’ensemble du département, de jour comme de nuit, qu’elles soient ou non accompagnées d’enfants.
Ce dispositif financé par l’État pourra être sollicité en composant le 115, soit directement par la victime ou ses proches, soit par des professionnels (forces de l’ordre, travailleurs sociaux, associations, médecins…).

Le bénéfice de ce dispositif sera accordé pour :

  • l’acheminement de la victime vers un lieu d’hébergement d’urgence (maison des femmes, hôtel, accueil chez un proche…)
  • sa présentation à une convocation dans le cadre d’une procédure où elle doit pouvoir faire valoir ses droits,
  • ou tout autre cas d’urgence en lien avec des violences évalué au cas par cas.

et à la condition que les solutions de « droit commun » – transports en commun, solution personnelle de transport, prise en charge par le réseau social ou par les unités de police et de gendarmerie – ne puissent pas être mobilisées.

Ce dispositif est mis en place à titre expérimental en application du 5ème plan interministériel de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes. Il fera l’objet d’un bilan semestriel tant quantitatif que qualitatif afin de le faire évoluer vers une prise en charge au plus près des réalités.     

2) Maison des femmes
Depuis fin 2017, l’Etat a créé dans le département des Hautes-Alpes 5 places d’hébergement d’urgence dédiées aux femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants dans une « maison des femmes » dont la gestion a été confiée à l’APPASE.
La maison des femmes permet une mise à l’abri temporaire et sécurisante, ainsi qu’un accompagnement socio-éducatif personnalisé par une éducatrice spécialisée :

voir Livret d’accueil  


La demande d’accueil dans la maison des femmes s’effectue en appelant le 115.